Afficher : 12
Trier par : Notre sélection
Afficher : 12 / Trier par : Notre sélection
Trier par
Afficher
Filtre synthétique 50 à 75 µm - Pour filtre à fioul - Oventrop
4.9
15 avis
Promo
-28%
En stock
Prix Spécial 4,31 € TTC Prix normal 6,00 € TTC
Gicleur fioul Fluidics type HF - Angle 60° - Débit 0,60 kg/h - CBM
5
2 avis
Promo
-2%
En stock
Prix Spécial 10,72 € TTC Prix normal 10,96 € TTC
Filtre tamis synthétique - Pour filtre à fioul AR500 - Afriso
4.6
11 avis
Promo
-12%
En stock
Prix Spécial 2,94 € TTC 0,02 € Prix normal 3,36 € TTC
Gicleur - Pour chaudière fioul - Angle 60° - Débit 0,60 kg/h - Delavan
5
1 avis
Promo
-25%
En stock
Prix Spécial 10,67 € TTC Prix normal 14,26 € TTC
Flexible pour manomètre - Coditherm
3.9
7 avis
En stock
8,54 € TTC
Gicleur danfoss - 80° 0.50 - Danfoss
4.8
14 avis
Promo
-26%
En stock
Prix Spécial 11,92 € TTC Prix normal 16,21 € TTC
Gicleur fioul Fluidics type SF - Angle 60° - Débit 0,60 kg/h - CBM
Promo
-5%
En stock
Prix Spécial 10,82 € TTC Prix normal 11,35 € TTC
Gicleur danfoss - 60° 2.00 - Danfoss
En stock
16,39 € TTC
Pompe suntec avec électrovanne - as47c 1538 - CBM
4.7
7 avis
Promo
-26%
En stock
Prix Spécial 64,32 € TTC Prix normal 87,06 € TTC
Gicleur - Delavan - 0,65G 60° W
Promo
En stock
Prix Spécial 14,36 € TTC Prix normal 14,41 € TTC
Filtre de pompe suntec - CBM
4.8
4 avis
Promo
En stock
Prix Spécial 14,81 € TTC Prix normal 14,86 € TTC

Comprendre le fonctionnement d'une chaudière à fioul

Une chaudière à fioul fonctionne en brûlant du fioul pour produire de l'énergie thermique. Le combustible est stocké dans une cuve, puis pompé vers la chaudière au besoin. Au cœur de la chaudière, le fioul est vaporisé par un gicleur dans la chambre de combustion. Cette combustion génère une grande quantité de chaleur, qui est ensuite transférée à l'eau circulant dans le système de chauffage. Cette eau chauffée est alors distribuée à travers le système de chauffage de la maison, que ce soit des radiateurs ou des planchers chauffants.

Les différents types de chaudières à fioul

La diversité des chaudières à fioul offre des options adaptées à divers besoins. On distingue principalement :

  • Chaudière standard : C'est le modèle original et le plus courant. Elle offre un rendement énergétique d'environ 90%, ce qui signifie qu'elle produit 90% de chaleur utile pour chaque unité de fioul brûlée.
  • Chaudière à basse température : Plus efficace que la standard, elle chauffe l'eau à une température plus basse, réduisant ainsi la consommation d'énergie.
  • Chaudière à condensation : Il s'agit du type de chaudière le plus efficace. Elle récupère la chaleur des fumées de combustion pour chauffer l'eau, atteignant ainsi un rendement supérieur à 100%.
  • Chaudière à ventouse : Ce dispositif complémentaire peut être ajouté à tout type de chaudière. Il assure une évacuation sécurisée des fumées de combustion.

Chaque type de chaudière présente ses propres avantages et inconvénients, notamment en termes de prix, de rendement, d'impact environnemental et de facilité d'installation et d'entretien. Il est donc essentiel de choisir le bon type de chaudière en fonction de vos besoins spécifiques et de votre budget.

L'entretien d'une chaudière à fioul : Bruleur, Gicleur, Filtre

L'entretien des différents éléments d'une chaudière à fioul est crucial pour assurer son bon fonctionnement. Le brûleur, qui est le cœur de la chaudière, doit être régulièrement nettoyé pour éviter les dépôts de suie qui peuvent nuire à la combustion. Le gicleur est une pièce maîtresse du brûleur, sa mission est de pulvériser le fioul en fines gouttelettes. Une vérification régulière de son état est nécessaire pour assurer une combustion optimale. Enfin, le filtre à fioul du brûleur, qui prévient l'arrivée d'impuretés dans la chambre de combustion, doit être nettoyé minutieusement. Un préfiltre à fioul peut également être présent, selon le modèle de la chaudière. Son nettoyage est tout aussi important pour garantir le bon fonctionnement de la chaudière.

Consommation et rendement d'une chaudière fioul

La consommation d'une chaudière fioul est influencée par plusieurs facteurs dont la taille du logement, son isolation, le climat de la région et les habitudes de consommation. En moyenne, une maison de 100 m2 consomme entre 100 et 200 litres de fioul par mois.

Le rendement d'une chaudière fioul est quant à lui défini comme le rapport entre l'énergie produite, c'est-à-dire la chaleur, et le combustible consommé. Un rendement élevé indique une consommation de combustible plus faible pour produire de la chaleur. Ainsi, une chaudière fioul classique a un rendement compris entre 60% et 80%, tandis qu'une chaudière moderne peut atteindre plus de 90%.

  • Le rendement d'une chaudière fioul classique est généralement entre 60% et 80%.
  • Une chaudière fioul à basse température offre un rendement d'environ 95%.
  • Enfin, une chaudière fioul à condensation peut atteindre des rendements supérieurs à 100%.

Ces valeurs peuvent varier en fonction de l'âge et du type de chaudière.

La chaudière fioul à condensation : avantages et inconvénients de ce chauffage

La chaudière fioul à condensation a plusieurs aspects positifs et négatifs à prendre en compte.

Les avantages comprennent :

  • Efficacité énergétique élevée : comparée à une chaudière traditionnelle, elle permet de réduire la consommation d'énergie de 30% en moyenne.
  • Polyvalence : elle peut être couplée à une pompe à chaleur pour une meilleure performance.
  • Facilité d'approvisionnement : le combustible est facilement disponible en France.

Côté inconvénients :

  • Non renouvelable : le fioul n'est pas une énergie écologique ou renouvelable.
  • Odeurs : le fioul peut émettre des odeurs désagréables.
  • Coût d'installation : le prix d'achat et d'installation est plus élevé que celui d'une chaudière traditionnelle.
  • Entretien : bien que moins coûteux que pour une chaudière traditionnelle, l'entretien de ce type de chaudière nécessite un budget à prévoir.

Interdiction des chaudières à fioul : ce qu'il faut savoir

L'interdiction des nouvelles installations de chaudières à fioul en France est effective depuis le 1er juillet 2022, marquant ainsi un tournant vers une énergie plus propre. Ce choix politique s'inscrit dans une démarche environnementale visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Il est important de noter que cette interdiction concerne uniquement les nouvelles installations, et non l'utilisation, la réparation ou l'entretien des chaudières à fioul existantes. Par ailleurs, certaines exceptions sont prévues, comme des dérogations pour les zones non desservies par le gaz naturel.

Puis-je encore installer ou garder ma chaudière à fioul ?

Depuis la loi climat de juillet 2022, l'installation de nouvelles chaudières à fioul est interdite en France. Il est donc impossible d'en installer une nouvelle. Cependant, si vous possédez déjà une chaudière à fioul, vous pouvez la conserver. La loi ne contraint pas à remplacer une chaudière existante. Vous pouvez donc continuer à l'utiliser et à la faire entretenir jusqu'à sa fin de vie. Cette interdiction concerne les chaudières qui émettent plus de 250 grammes de CO2 par kilowattheure PCI, ce qui est le cas des chaudières au fioul.